Il y a 18 mois, après une fantastique rencontre grâce au réseau j’ai publié mon premier article: « Osez pour avancer « 
En Recherche d’Opportunité depuis plus d’un an, je faisais partie de ces profils définis comme « passifs » sur LinkedIn.
Pas un clic, un like ou un commentaire laissé, pas une seule action. Pourtant il m’arrivait fréquemment d’aimer ce que je lisais et les échanges qui en découlaient. Je ne suivais aucune entreprise, n’appartenais à aucun groupe. Pourtant, je venais consulter régulièrement le réseau.
Alors écrire un article et le publier, vous n’y pensez pas !

OSEZ ET REPRENEZ LA PLUME !

Paradoxalement, j’adore écrire, depuis des années !
Des poèmes (oui à 15 ans j’étais romantique). Puis des nouvelles fantastiques (Stephen King n’a qu’à bien se tenir), jusqu’à un roman. Puis j’ai arrêté pendant une bonne dizaine d’années, jusqu’au jour où j’ai rencontré Marc Levy !
Ce jour-là, alors qu’il était en dédicace, il a pris le temps de m’écouter. Je lui expliquai à quel point j’aimais écrire mais que j’avais arrêté, persuadée que mes écrits n’intéressaient que moi. Il a alors pris une feuille, et tout en l’écrivant m’a dit:
jesuisunero-article-osez-pour-avancer-clef-succes
« Reprenez la plume, ne pensez pas à la publication mais à la liberté d’écrire, et profitez d’elle ! »
C’est à cet instant que j’ai compris! En écrivant, je souhaitais faire du bien aux autres, alors qu’il fallait que je commence par moi ! L’inspiration était revenue, j’écrivais à nouveau des histoires.

OSEZ SUR LES RESEAUX MAINTENANT

J’avais beau avoir repris la plume (ou plutôt le clavier maintenant), je pensais que pour écrire sur les réseaux, il fallait être pointu dans son domaine !
Par exemple, quand je lis les posts de Matthieu Petit (CEO de EOSE) concernant la QVT et la prévention, je me dis: « whaou, il touche sa bille le gars ! » Et pour l’avoir rencontré, c’est encore plus vrai quand il en parle !
Et bien c’est vrai dans certains cas !
Toutefois, après avoir fait des recherches sur le sujet, j’ai constaté que j’adorais certains articles. Simplement parce que je m’y retrouvais. Des articles où l’auteur nous illustre, ce qui pourrait passer pour des lieux communs et qui, pourtant ne reflète que du bon sens paysan. Vous connaissez, le « cela va sans dire, mais cela va mieux en le disant ! » (expression quelque peu raccourcie de Talleyrand).
Puis, j’ai à nouveau fait une autre rencontre. Celle d’un homme qui, chaque semaine depuis plusieurs mois, nous explique au travers de ses articles les bienfaits du management bienveillant. Ses articles ont eu tant de succès qu’aujourd’hui, il en a écrit un livre. Du livre il en a animé des conférences. Aujourd’hui  il va se produire sur scène lors d’une master class. Gaël Châtelain, puisqu’il s’agit de lui, auteur de « mon boss est nul mais je le soigne » m’a conseillée et encouragée: J’ai posté !

LA MORALE DE L'HISTOIRE : OSEZ !

Publier sur les réseaux a été un premier pas pour moi. Certainement pas le plus facile et pas le plus difficile non plus. Mais un premier pas. J’ai eu des likes, des commentaires, des partages. J’en ai écrit un second, puis un troisième et encore un autre. J’ai gagné une légitimité voire une certaine notoriété. Au final, oser m’a propulsée ici: fondatrice de jesuisunero.com !
Vous devez trouver ce qui va vous motiver, la musique, le sport ou que sais-je?
Parce que si vous voulez avancer, il faut oser: Osez pour avancer !

Karine

À propos Karine

Supercalifragilisticexpialidolcious Oui, nous pouvons toujours rendre les choses plus agréables!

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.